miércoles, 5 de agosto de 2020

ALLELIC


Origen: Montreal, Quebec
Formados: ?
Estilo: Black, folk
Temática: ?
Enlaces: Bandcamp y spotify
Miembros:

  • Principal Investigator Todos los instrumentos y voces
Discografía:

  • Reverberations EP 2018  
  • The Smoke of Atavistic Fires CD 2018  
  • À contre vent CD 2020
Á CONTRE VENT (2020)
Segunda entrega para esta one man canadiense que nos entrega un álbum de black/folk que recoge influencias del black clásico y la fusiona con elementos no ya solo folk sino también otros como pueden ser el ambient. El álbum consta de cuatro extensos temas, escrito en francés que encierra una historia conceptual de un lobo y su relación con la naturaleza a lo largo de las cuatro estaciones. PI suele dar comienzo a todos lo temas con las inclusión de elementos ambient e instrumentos folk, creando una inmersión en el medio natural, poco a poco los temas van ganando en velocidad e instrumentación, pero el grueso de los mismo están construidos en torno a una guitarra de corte acústico, repleta de melodías capaz de llevarnos a territorios de soledad y frialdad. Es cierto que los temas acaban por incorporar elementos de black, presentes en desarrollos más rápidos, unos riffs que siguen la línea trazada por la acústica, sin embargo, también tenemos que destacar, que a pesar de estar ante un álbum de una fuerte naturaleza contemplativa, habrá quien lo encuentre preciosista, el trasfondo que ofrece es siniestro y muy gélido, sin llegar a abusar de ellas, las disonancias hacen acto de presencia y las voces, que parecen tener un papel secundario, cunado hacen acto de presencia añaden un tono inquietante y oscuro al conjunto. Un álbum que recoge las influencias de bandas como Saor teniendo un trasfondo a Agalloch, pero que sabe crear algo diferente. (8).




1. Fig. 1 - À l'anaphase de nos chemins 09:32
 Épargné de la noyade de l'âme, la flamme du loup s'éveille.
Ses hurlements émanent les échos de son souffle.
Ses cris perdus parmi la meute jalouse et assourdie.
Aux abords de l'effluent, de par son zèle il triomphera.

Sous un glacial croissant de lune, le loup hurla...

Une épopée qui se dévoile par la teinte d'une nuit étrangère,
où les étoiles dévorent la noirceur du ciel.
Un portrait trompeur pour ces âcres racines intruses,
enfouient sous la splendeur de ce majestueux paysage

"Efface l'emprunte de ces taches putrides.
Embrasse pleinement ces espoirs futiles.
Lèves-toi, Ô vent maladif!
et embaume-nous de ton alambiqué parfum".
2. Fig. 2 - La rupture des chaînes 10:56
Vagabond des patûrages,
ses aïeux ont célébré en milliers
les couchants liquéfiant l'horizon.
En voici les fondations
de la forge des allèles du Loup.

Mais toute histoire semée dans les texte,
arrive à floraison par la bouche du compteur.
Ainsi le loup fut maître de sa moisson.

"Alimente le feu sacré
une inspiration à la fois.
Écoute son crépitement grandir,
peu à peu.
Regarde sa flamme écarlate
qui jaillit en tout sens
et fait danser les atomes.
Observe la rupture des chaînes!"

Révélant sa toison
sur cette plaine éthérée,
la peur s'évade face au berger
libre enfin de rire ou pleurer.
Là où le présent règne!

D'anciennes traces maintenant fondues
le Poète de sa nouvelle légende.
Il glisse sa plume et trace ses rêves,
ne laissant plus derrière lui
que le bruit des chaînes rompues.
3. Fig. 3 - L'éveil et la contemplation 06:40  
4. Fig. 4 - Des âmes tissées sur Terre 12:10
 L'effigie même d'un temps nouveau.
Le loup, sa toison et son coeur
forment les mailles de son être...Unis!
Une cuirasse en toute splendeure
qu'adorne le guerrier qui lutte
par hauts bois et vastes plaines.

Un patron d'expression unique
qui défie ses haplotypes anciens.

Maintenant que la question ne se pose plus,
les couleurs ne font que défiler devant lui.
Sur le long des méandres, il s'abreuve à son port
avec un regard vif, il savoure le monde.

Un patron d'expression unique
qui défie ses haplotypes anciens.

Le loup ne fait qu'écouter
Les paroles qui lui sont soufflées:
''Épouse ce vent puissant
parfois lourd, autrefois porteur
qui berce la volonté de tous.
Émerge au sein des nôtres,
créatures ancestrales de ce monde,
et soit le boutefeu de cette gratitude''

Au son du reel du corps et du coeur,
ils dancent ensemble.
Créatures errantes des jardins du monde
à l'âme tissée sur Terre.
  39:18





Vinyl, 12", 33 ⅓ RPM, Mini-Album, Repress





No hay comentarios: